Consulter :
- Stage ouvrier et\ou chantier
- Stage de première pratique
- Stage de formation pratique
- Stage DSA

Télécharger :
- Guide des stages 2010

Les stages


Principes régissant l'organisation des stages


Les stages sont des formations pratiques qu s'articulentaux enseignements dispensés par l’ENSAPLV, notre école s’efforçant de développer des savoirs et des savoir-faire en les mettant en relations avec toutes sortes de situations, de terrains et de territoires. Ces stages ne sont donc pas l’apprentissage d’un prétendu «réel» qui porterait remède à un scolaire abstrait et académique. Par ailleurs ils ne sont pas non plus assimilables à un emploi.


En aucun cas les stagiaires ne doivent former une masse de sous CDD,  "corvéables et taillables à merci " sur un marché du travail et de la commande mal en point. Il importe donc que l’administration qui a créé cette obligation de stages prévienne ces dommages et ces abus probables en imposant des règles communes à toutes les écoles, garantissant un traitement décent et égal des stagiaires.


Ces stages sont des immersions dans un milieu professionnel qui doit être pluriel : la maîtrise d’œuvre exercée à titre privé et libéral, et appliquée à l’édification de bâtiments n’est qu’une activité professionnelle parmi d’autres.


Chaque stagiaire doit aborder le stage nanti d’un projet de stage. Il lui faut savoir ce qu’il va chercher dans ce stage, quelle(s) connaissance(s) pratique(s) et professionnelle(s) il souhaite y acquérir et les liens qu’il souhaite établir avec l’enseignement qu’il reçoit, a reçu ou recevra par ailleurs.
Chaque stagiaire doit inscrire son stage dans une unité d’enseignement qui l’encadre pédagogiquement en amont (préparation et assistance à la recherche de stage) et en aval (restitution critique et collective de l’expérience acquise). Dans cette unité d’enseignement (le contenant), le stage (le contenu) est placé sous la direction d’un enseignant habilité à encadrer les stages. Cette organisation demande un engagement réel des enseignants.
Tout au long du stage, le stagiaire saisit l’enseignant responsable de son stage et la commission des stages de toute question relative au bon déroulement de son stage.
Les enseignants s’interdisent de prendre en stage leurs propres élèves (inscrits à leurs cours).

Le stagiaire est accueilli par tout organisme ou professionnel, public ou privé, français, européen de l’Union ou étranger du reste du monde, exerçant en ces domaines et passant avec l’école une convention de stage. Il ne peut y avoir de stage sans signature de convention au préalable.


Les étudiants qui travaillent dans les domaines listés ci-dessus et dont l’activité donne lieu à règlement de cotisations sociales, soit à titre salarial, soit à titre libéral, peuvent demander, sur production d’un rapport descriptif et critique, la validation de leur travail en tant que stage.



Les domaines de stage

 

Les domaines de stage illustrent la diversification professionnelle des architectes :

 

- activités de construction et de travaux publics, amélioration de l’habitat, architecture navale, assistance à la maîtrise d’ouvrage privée, conception et réalisation de bâtiments, de jardins, d’espaces publics, conseil aux collectivités territoriales, contrôle technique, économique, sanitaire, décoration intérieure ou extérieure d’un bâtiment, design graphique, création industrielle, développement social et local, entretien, réhabilitation, transformation et agrandissement de bâtiments, équipement, génie civil, et ingénierie,
études d’impacts et environnementales, expertise auprès des tribunaux, gestion et suivi de chantiers,
gestion urbaine municipale, infographie et nouveaux médias, maîtrise d’ouvrage publique ou privée
métiers de l’organisation et de la communication, mise en valeur et/ ou réhabilitation du patrimoine architectural, urbain et paysager, paysagisme, programmation, montage d’opérations, promotion et/ou gestion immobilière, publique ou privée, sociale ou marchande, recherche architecturale, urbaine et paysagère, scénographie, sécurité des constructions, urbanisme, valorisation et la diffusion de la culture architecturale.

 

Les stages à l'ENSAPLV


Le stage est intégré dans l’enseignement (les acteurs). Il fait partie intégrante du cursus proposé aux étudiants et à ce titre il doit être clairement identifié dans sa liaison à une unité d’enseignement et à un enseignant responsable au même titre qu’il est clairement identifié en liaison avec une structure d’accueil extérieure à l’école.

Le stage est intégré dans la pédagogie (le projet pédagogique). Le stage fait partie intégrante du cursus de l'étudiant. En ce sens, il est un moment pédagogique important pour l'étudiant et non pas seulement une plongée dans un monde soi-disant réel. Il ne peut avoir lieu sans la définition par l'étudiant d'un projet pédagogique (une question ou un point qu’il va observer pendant la durée du stage) qui se distingue de ce qu'il va faire dans la structure d'accueil.

Le stage est intégré dans le cursus (à quel moment ?). Le stage est conditionné par la période du cursus de l'étudiant pendant laquelle il se déroule. Cette question de la période est à prendre en considération avec celle de l'articulation entre différents stages et la progressivité entre eux. La souplesse offerte doit permettre le maximum de possibilités de mise en œuvre de ce moment pédagogique et permettre également l’expression de l’objectif personnel de formation de l’étudiant dans un cadre favorisant son autonomie.

Le stage se construit par une succession d’étapes (préparation, démarchage, convention, déroulement, rapport). Le déroulement d'un stage dans le temps depuis la première idée jusqu'au rendu du rapport de stage est fait d'une succession d'étapes qu'il importe d'identifier clairement afin de valoriser au mieux cette expérience. Intervenant avant l’entrée en stage, l’établissement d’une convention de stage tripartite (étudiant – école – structure d’accueil) est une étape incontournable. A l’issue de chaque stage l’étudiant établit un rapport de stage validé en crédits européens ECTS par l’enseignant qui l’encadre au sein de l’unité d’enseignement.

Le stage permet d’appréhender la diversité des pratiques professionnelles. Cette diversité doit être effectivement explorée puis partagée. L’étudiant ne peut donc effectuer deux stages dans la même structure d’accueil. Il peut à l’inverse effectuer ses stages dans des structures différentes contribuant à la réalisation d’un même projet. L’un au moins des stages doit être effectué en dehors d’une agence d’architecture. Ces expériences multiples sont partagées dans les unités d’enseignement auxquelles les stages sont liés.

Le financement des stages (le statut et la rémunération du stagiaire). La question du financement des stages est une question cruciale car elle concerne aussi bien la rémunération du stagiaire que son statut au sein de la structure d'accueil ou même l'origine du financement. Le stagiaire reste pendant tout son stage sous statut scolaire. L’école préconise que le stagiaire soit défrayé et reçoive l’indemnisation maximale autorisée par le cadre légal.

Pour les stages effectués en juillet, août ou septembre les démarches doivent être déposées aux bureaux des stages au plus tard le 11 juillet 2014.

 


Fermeture estivale :
Bureaux des stages seront fermés pour les vacances d'été du 25 juillet au soir au 31 aout 2014 inclus.
Logo ENSAPLV ENSAPLV - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris La Villette (UP6)
144, avenue de Flandre 75019 Paris -
tél. : 01 44 65 23 00 - fax : 01 44 65 23 01
Webmasters : Gilles Enriquez/Philippe Ravary
Ministère de la Culture