Actualité
Présentation pédagogique
Démarches administratives
Renseignements pratiques
Documents à télécharger
Rapports de stage / d'activités

Structures d'accueil

Offres de stages

Textes officiels
PRESENTATION PEDAGOGIQUE                                                                                      Les stages à l'E.N.S.A.P.L.V.

 

les stages

 

Les stages

Le stage fait partie intégrante du cursus de l'étudiant.

le stage est un moment pédagogique.

Les stages des premier et deuxième cycles doivent être compris dans leur complémentarité, chacun étant l'occasion privilégiée d'explorer la diversité des pratiques professionnelles des architectes.

  • - l'un au moins des trois stages doit être effectué hors agence d'architecture
  • - chaque stage est effectué dans une structure d'accueil différente
  • - chaque stage est encadré par un enseignant différent

Retour haut de page

 
Premier cycle

Le premier cycle de la formation initiale des études d'architecture comprend deux stages de 3 semaines minimum chacun (105 heures) et valant 3 ECTS chacun :

- Stage "ouvrier et/ou chantier"              
- Stage "de première pratique"
 
Deuxième cycle

Le deuxième cycle de la formation initiale des études d'architecture comprend un stage de 8 semaines minimum (280 heures) et valant 8 ECTS :

- Stage "de formation pratique"

Retour haut de page

 
Troisième cycle

Les formations de troisième cycle peuvent comporter un stage ou une période de mise en situation professionnelle . C'est notamment le cas du DSA "Architecture et projet urbain".

Les autres formations de troisième cycle ne comportent pas de stage.

Retour haut de page

 
Autres stages

La loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie, interdit les stages « hors cursus » selon des modalités définies dans le décret n°2010-956 du 25 août 2010. Le cursus des études d’architecture ne comprend pas d’autre stage que ceux mentionnés dans les pages précédentes.
Le « stage » ne devant pas être confondu avec une « pratique professionnelle » ni être l’occasion pour la structure d’accueil d’avoir une main-d’œuvre à faible coût, l’école n’accepte pas les demandes de convention pour un stage facultatif.
A titre exceptionnel, la prolongation d’une période de stage obligatoire (dans la limite de six mois, période initiale comprise) ou un stage supplémentaire, justifiés pédagogiquement (lien avec un enseignement, le mémoire, le PFE), peuvent être autorisés si les stages obligatoires du cycle ont été validés. Ils doivent répondre aux mêmes règles que les stages obligatoires.
La demande de convention (ou d’avenant à la convention) doit être adressée par l’étudiant à la Commission des stages, accompagnée d’une lettre motivant et justifiant pédagogiquement le stage, de la fiche de renseignements sur le stage envisagé et de la fiche de demande de dérogation. Ces documents sont téléchargeables.

Retour haut de page

 
Dispense de stage

Les étudiants qui travaillent dans les domaines concernés par les stages et dont l'activité donne lieu à règlement de cotisations sociales, soit à titre salarial, soit à titre libéral, peuvent demander la validation de leur travail en tant que stage.

Sont concernés les domaines de la production de l'architecture, de l'urbanisme, du paysage, et plus généralement du cadre bâti et de l'espace (voir dans le Guide des stages le point 8 des "Principes régissant l'organisation des stages").

Les étudiants intéressés doivent constituer un dossier comportant la fiche de demande de dispense, un rapport d'activités descriptif et critique, un CV, les justificatifs d'activité professionnelle (bulletins de salaire, ou documents justifiant du versement des cotisations sociales), la copie de la carte d'étudiant.

La commission des stages se réunit trois fois par an pour examiner les demandes et statuer (décembre, mai, septembre). Les dates sont précisées sur la page "Actualités".

Premier cycle – stage ouvrier et/ou chantier
L’expérience professionnelle doit correspondre aux caractéristiques du stage « ouvrier et/ou chantier » (voir plus haut) et à une durée totale équivalant à trois mois (420 heures).

Premier cycle – stage de « première pratique »
L’expérience professionnelle doit correspondre aux caractéristiques du stage de « première pratique » (voir plus haut) et à une durée totale équivalant à trois mois (420 heures).

Second cycle – stage de « formation pratique »
L’expérience professionnelle doit correspondre aux caractéristiques du stage de « formation pratique » (voir plus haut) et à une durée totale équivalant à 8 mois (1120 heures).

Retour haut de page

 

 

Mise à jour le 10/01/13