Archives des actualites

Centre SUD vous invite à une Projection Débat le Jeudi 28 Mars 2013 à 19h


BRASÍLIA, UNE UTOPIE A L’ÉPREUVE DE LA RÉALITÉ

Avec la projection de deux documentaires :

 

Affiche

  • Oscar Niemeyer, Un architecte engagé dans le siècle, réalisé par Rogier van Eck et Marc-Henri Wajnberg, 2000, Belgique, Documentaire, Extrait d'env. 20 minutes.

  • Brasilia, Contradictions d'une ville nouvelle, réalisé par Joaquim Pedro de Andrade, 1968, Brésil, Documentaire, 21 minutes.

 

Lorsque Juscelino Kubitschek, ancien gouverneur du Mina Gerais, accéda à la présidence du Brésil en 1956, il décida de fonder une nouvelle capitale qui serait une vitrine de modernité du pays. Son slogan de campagne, "50 ans de progrès en 5 ans" est à l'image du projet fou dans lequel il se lança pour fonder Brasilia. Entouré de l'architecte Oscar Niemeyer et de l'urbaniste Lucia Costa, ils imaginent une ville nouvelle au centre du pays, afin de rééquilibrer le développement des villes côtières vers l'intérieur du pays. Construite en 1000 jours et inaugurée le 21 avril 1960, la ville est entièrement pensée, planifiée selon le fameux plan pilote de l'urbaniste Lucio Costa. Le premier documentaire, Oscar Niemeyer, Un architecte engagé dans le siècle,retrace l’effervescence qui a rendu possible la réalisation d’une telle utopie. Oscar Niemeyer revient dans ce documentaire sur le déroulement du chantier et croque devant la caméra les principaux bâtiments qu'il a érigé pour cette capitale nouvelle.


L'objectif phare des concepteurs était de concevoir une cité où tous les habitants auraient un droit à la ville égal, et ou riches et pauvres logeraient dans les mêmes quartiers. Mais dès le chantier, les ouvriers, venus essentiellement du Nordeste subissent des conditions déplorables : journées de travail de 18 heures, syndicats interdits, fortes répressions policières, ... on est loin déjà loin de l'idéal de progrès promu par l'équipe conceptrice. Dès l’inauguration de Brasilia, ceux ci se retrouvent relégués dans des cités précaires à l'extérieur de la ville, les villes satellites, peu desservies, tandis que s’installe dans la ville nouvelle une élite de fonctionnaires nationaux et diplomatiques. C'est l'objet du second documentaire : Brasilia, Contradictions d'une ville nouvelle, qui sept ans à peine après l'inauguration de Brasilia, s'attache à examiner les premiers échecs de cette utopie. Pour Joaquim Pedro de Andrade, "Brasilia est une ville comme les autres", dont les ouvriers bâtisseurs se sont retrouvés exclus à plusieurs kilomètres du centre, dans des situations d'extrême pauvreté avec un droit à la ville réduit. Donnant la parole à ces ouvriers, surnommés les candangos, il met en exergue le système inégalitaire de la ville moderniste, dans ce documentaire qui sera censuré sous la dictature.

 

École Nationale Supérieure d’architecture Paris – La Villette

144 avenue de Flandre, Amphithéatre 11

Métro Corentin Cariou - ligne 7

 

Avec,

Stéphane HERBERT

 

Reporter-photographe,

Brasilia, l'épanouissement d'une capitale, dir. Gérard MONNIER, Ed. Picard, Paris, 2006.

 

Discutantes :

Merril SINEUS, Architecte - urbaniste,enseignante ENSAPLV

Aurélie LANDON, Architecte - urbaniste, chargée de TD ENSAVLP

 

Pour plus d'informations :

secretariatcentresud@gmail.com
http://www.centre-sud.fr/

Pour suivre nos activités sur Facebook : notre page Centre Sud

Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-La Villette
144 avenue de Flandre - 75019 Paris - Tel : +33-1 44 65 23 00
Webmaster : Gilles Enriquez