Archives des actualites

Journée d'études internationale "Territoires en débat : la montagne comme jardin urbain"


Amphi 7 le vendredi 22 novembre à partir de 9heures

Les nombreu

ses mutations qui intéressent les villes et les territoires contemporains nous interrogent sur la viabilité des outils conceptuels, des catégories, des paradigmes utilisés jusqu’à présent pour
comprendre et pour agir sur ces réalités socio-spatiales.
La question est posée en particulier sur la viabilité de catégories comme « urbain » et « rural » qui, depuis presque deux siècles, ont été utilisées pour aborder et analyser les territoires concernés tout en influant sur la construction de ces territoires. Ces deux catégories, sont-elles aujourd’hui encore utilisables, alors que des faits/des pratiques/des habitus conduisent à une certaine hybridation des notions et des espaces? La ville d’aujourd’hui peut-elle encore se différencier des territoires qui l’environnent, soient-ils nommés périurbains, ruraux, alpins ? Un certain imaginaire collectif veut défendre, à tout prix, tant la distinction entre l’urbain et le rural que les images qu’elle mobilise, alors que d’autres auteurs prêchent pour l’invention de tierces catégories, capables de mieux correspondre aux réalités socio-spatiales contemporaines.
D’une manière plus spécifique, lors de cette journée d’études le cas des villes et des territoires alpins sera abordé. Nombreuses sont les transformations qui ont affecté les villes alpines dans les 30 dernières
années : le développement des infrastructures, l’intégration des systèmes urbains en réseaux transnationaux, l’augmentation et les nouvelles mobilités de la population, le changement des sociétés
locales, … Ces territoires sont pratiqués et vécus en tant qu’espaces « autres » que la ville. Ces mêmes pratiques pourtant, semblent paradoxalement affirmer davantage la ville dans sa dimension territoriale. Quel type de relation les usagers parviennent-ils à construire entre la ville et le territoire environnant ? Et quelle est la forme spatiale (territoriale) qui traduit ces relations ? La « ville diffuse » ou la « ville éclatée » ? L’hyper-ville ou la metapolis ? Ou encore la métropole, voire la post-métropole ?
Face à ces mutations, il semble désormais nécessaire une révision des catégories d’interprétation spatiale afin qu’elles puissent être adaptées à ces nouvelles réalités territoriales et puissent accompagner, voire
anticiper, leurs transformations futures.
Proposer un regard sur « la montagne comme jardin urbain », invite en effet à : interroger les glissements sémantiques des catégories fondatrices de l’urbain et/ou du non-urbain ; vérifier la pertinence de
certaines « images » comme celle de « paysage alpin » que l’on veut traditionnellement opposé à la ville et qui pourtant reste une construction de la culture urbaine, et aujourd’hui encore pour certains
des territoires, sont utilisés comme des véritables parcs urbains, soignés comme des jardins de ville ; lire les différentes parties et potentialités d’un territoire dans une perspective relationnelle, en
considérant l’espace alpin et l’espace urbain comme un seul système complexe, dans lequel la relation entre pratiques et construction du territoire invente de nouveaux paysages ; inventer de nouveaux outils
conceptuels et opératoires capables de prendre en compte les pratiques et accompagner les constructions des nouveaux territoires qui sont en train de naître.
Cette journée d’étude organisée dans le cadre du DSA « Architecture et projet urbain » à partir de la recherche franco-italienne en cours* « Mountscapes » propose divers thèmes de réflexion et d’échange.
Parmi ces thèmes émergent la métropolisation contemporaine ; les pratiques sociales et leurs influences sur la construction des territoires et de nouveaux paysages ; la constitution de modèles de représentation
de la ville et de la montagne. Ces différents thèmes seront ainsi mis en tension et confrontés avec des études de terrain qui, directement ou indirectement, expérimentent, confirment, confrontent, intègrent les
connaissances sur les « jeux de représentations » opérant les transformations du territoire.
Le paysage, en tant que représentation par excellence, sera donc au coeur des débats de cette journée d’études.
________________________________________________________
Coordination scientifique :
Rosa De Marco, ENSAPLV, AMP-LAVUE UMR 7218
Cristina Mattiucci, Università di Trento, AMP-LAVUE UMR 7218
________________________________________________________



Programme :
09h00 accueil – bienvenue par
- Bruno MENGOLI, directeur de l’ENSA PLV (sous réserve)
- Bendicht WEBER, Président du CA, professeur à l’ENSAPLV, LETLAVUE UMR 7218
-Yann NUSSAUME, directeur Laboratoire AMP-LAVUE, coresponsable programme 4 LAVUE UMR 7218

09h15-9h30: Ouverture de la journée par Rosa DE MARCO, architecte, PHD, maître-assistante ENSA Paris la Villette, laboratoire AMP-LAVUE UMR 7218, coresponsable th. Paysage du DSA « Architecture et projet urbain », co-superviseur recherche « Mountscapes »

9h30 – 12h40 : Session 1 « Territoires en débat»
9h30-9h45 Présentation de la session par Rosa DE MARCO,
Discutant  : Bendicht WEBER, professeur ENSAPLV, Laboratoire LET-LAVUE UMR 7218
9h45-10h05 Terrain de jeu ou conservatoire de la nature? par Jean- François COULAIS, géographe, maître-assistant ENSA Versailles, chercheur IPRAUSS-AUSSER
10h05-10h25 The "quiet zones" within the expanding city networks in Switzerland, par Mathias GUNZ architecte, assistant à l’ETH STUDIO BASEL, Institut Stadt der Gegenwart
10h25-10h45 Questions
10h45-11h00 Pause café
11h00-11h20 L'entre-deux Grenoble/Vercors : laboratoire de l'habitabilité croisée ville-montagne, par Philippe BOURDEAU, professeur de géographie, Université Joseph Fourier , PACTE Grenoble
11h20-11h40 Question de tact, par Piero ZANINI, architecte, chercheur MCC-ENSAPLV, Laboratoire LAA-LAVUE UMR 7218
11h40-12h40 questions - Débat Session 1
12h40-14h00 pause déjeuner
14h00-17h30 : Session 2 : « la montagne comme jardin urbain » ?
14h00 – 14h15 Présentation par Cristina MATTIUCCI, architecte, PHD, chercheuse recherche « Mountscapes », Marie Curie Post-doc Research Fellow, Università di Trento, Laboratoire AMPLavue
UMR 7218
Discutant  : Piero ZANINI architecte, enseignant-chercheur ENSAPLV, Laboratoire LAA-LAVUE UMR 7218
14h15-14h35 : Les balcons jardinés et les montagnes de ressources, par Nicolas ANTOINE, Chargé de mission Urbanisme - Paysage PNR Vercors
14h35-14h55 : Vision Rheintal – 29 communities as 1 urban space, par Marina HÄMMERLE, Office for Environmental Concerns, Lustenau (Au)
14h55-15h15 Questions
15h15-15h30 Pause café
15h30-15h50: Le projet complexe comme stratégie contemporaine de densification de la montagne, par Fiona PIA, architect and PHD assistant at laboratory of Architecture and Urban Mobility, EPFLLAMU,
Lausanne
15h50-16h10: Vers un nouveau paysage urbain en montagne. Le cas de Covilhã in Portugal, par Maria Joao MATOS, architecte,PHD, chercheur au CIAUD/FAUTL et enseignant-chercheur au D'ARQ/ULHT, Lisbonne
16h10--17h10 questions Débat Session 2
17h10-17h30 : Clôture de la journée par Corrado
DIAMANTINI, architecte, professeur, Università di Trento, cosuperviseur de la recherche « Mountscapes »

Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-La Villette
144 avenue de Flandre - 75019 Paris - Tel : +33-1 44 65 23 00
Webmaster : Gilles Enriquez