Archives des actualites

Vient de paraitre


Alessia de Biase, Cristina Rossi, Alice Sotgia, Piero Zanini
PAYSAGES EN RECIT
et
Alessia de Biase, Sara Carlini, Silvana Ghali, Flavia Pertuso,Romain Piveteau, Alice Sotgia, Margaux Vigne, Piero Zanini, Ornella Zaza
Les temps de San Lorenzo | I tempi di San Lorenzo

2016 | éditions LaaRecherche*, 320 p | ISBN : 9782955918005
2016 | éditions LaaRecherche, 108 p | ISBN : 9782955918012

Pour une approche anthropologique des atlas des paysages de la Seine-Saint-Denis

"Le mot « paysage » a la particularité de renvoyer, en même temps,à une réalité physique construite et pratiquée et à son image,c’est-à-dire au monde et, simultanément, à sa représentation.
Ainsi, quand il s’agit de paysage, il est difficile de séparer le sujetde ce qui l’entoure. Dans cette perspective, l’expérience qu’ontles habitants et les acteurs d’un paysage devient un point dedépart concret et précieux pour appréhender la relation d’unesociété à son milieu.
Si le paysage désigne « une partie de territoire telle que perçuepar les populations, dont le caractère résulte de l’action defacteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations »(Convention Européenne du Paysage, 2000), c’est bien à partir dela perception qu’en ont celles et ceux qui l’habitent qu’il convient de le décrire et de l’analyser.
Le programme de recherche Paysage en récit, expérimental etinterdisciplinaire, ouvre la voie à l’Atlas du paysage de la Seine-Saint-Denis en faisant émerger pratiques et représentations d’undépartement urbanisé où l’ailleurs et la campagne ne sont jamais trop lointains, où l’ennui de l’homogène à perte de vue croisele vivant et l’inattendu, où l’expérience du paysage se construit
sans cesse entre la grande échelle et le brin d’herbe qui pousse entre les pavés. Le devenir de ces paysages, fragiles et potentiels, est en quelque sorte déjà en acte.
Alessia de Biase, Cristina Rossi, Alice Sotgia, Piero Zanini"

et
"Face à une cohabitation entre habitants et usagers de plus en plus difficile, et à l’occasion de la définition d’un nouveau projet urbain, en juin 2014 la Libera Repubblica di San Lorenzo, collectif d’habitants, a invité le Laboratoire Architecture Anthropologie (UMR LAVUE CNRS-Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris-la-Villette) à questionner les enjeux de ce quartier romain. Ce moment de réflexion est devenu un workshop où explorer comment l’expérience du temps, réelle et/ou imaginée, façonne le quartier où certaines modalités de transformation urbaine sont mises en crise par des usages et des pratiques inscrites dans des temporalités différentes". Alessia de Biase

 

Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-La Villette
144 avenue de Flandre - 75019 Paris - Tel : +33-1 44 65 23 00
Webmaster : Gilles Enriquez