Archives des actualites

Soutenance de Thèse de Doctorat en Architecture de Annarita Lapenna.


L’équipe GERPHAU a le plaisir de vous convier à la soutenance de thèse  intitulée
"Le dispositif intermilieux: mode de culture du projet urbain ouvert.

Enquête sur des espaces végétalisés à Milan  (1953-2016)"

 le mardi 20 Novembre à 14h30, dans les locaux des laboratoires de recherche de l'ENSA Paris-La-Villette (Salle 1, 118-130 Avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris), devant un jury composé de :
YOUNÈS Chris, ENSA Paris La Villette et Ecole Spéciale d'Architecture de Paris (directrice)
BALDUCCI Alessandro, Politecnico di Milano (co-directeur)
BONZANI Stéphane, ENSA Clermont-Ferrand et Ecole Spéciale d'Architecture de Paris 
MARINI Sara, IUAV di Venezia
SANDRINI Clara, ENSA Toulouse

Résumé de la thèse :

L’espace urbain s’avère être un système complexe grâce aux interactions entre les composants de chaque milieu. L’homme n’est qu’un des multiples éléments de ce système mais il assume, en même temps, une posture singulière face aux autres composantes du fait de sa capacité à imaginer le futur. Cette condition lui a permis, à travers des outils de projection, d’orienter les transformations des milieux qu’il habite en décidant d’y soutenir ou d’y nier ces interactions. Pendant le XXèmesiècle, l’espace urbain de la ville européenne a été transformé à travers des projets urbains incarnant une idée de liberté. A partir de ces projets, l’espace urbain paraît subir des dissociations entre les acteurs, entre les outils de projection et le territoire et, enfin, entre les espaces physiques. Les résultats de processus de dissociations semblent être des espaces-fissures capables de faire émerger des métamorphoses par adaptation des milieux.  Si la figure de l’intermilieuxreprésente ces régénérations métaphysiques et physiques de la ville, le dispositif intermilieuxen décrit l’approche opérationnelle basée sur le partage et l’expérimentation du projet urbain ouvert. La ville de Milan représente un champ d’investigation passionnant à cet égard. L’enquête menée dans ceterritoire, la confrontation avec les acteurs impliqués, l’observation directe des lieux et de leur condition spatiale ont permis de faire émerger la diversification des expérimentations. Si in-situ, le dispositif intermilieux s’adapte en produisant des projets urbains ouverts, une contamination vertueuse se réalise entre ces projets en générant des réseaux trans-situ, des constellations cartogra

Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-La Villette
144 avenue de Flandre - 75019 Paris - Tel : +33-1 44 65 23 00
Webmaster : Aurélie Fabijanec