Coordinateur administratif de la formation :
Marie-Françoise SOTTO 

01 44 65 23 15 

marie-francoise.sotto@paris-lavillette.archi.fr

 

 

 

PROGRAMME 2021-2023
 

 

 


- Procédure CEF

- Niveau de français

- Guide MSP

 

  Droits d’inscription    
Tarif 
(fixé par arrêté ministériel mi-juillet) : 996par an
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSA - Projets de territoires

 

 

Prochaine session de dépôt des candidatures :

6 septembre 2021 à 10h au 27 septembre 2021 à 10h

 

 

Conditions d’admission

Titulaires soit d’un diplôme d’architecture, de paysage, ou d’urbanisme, soit d’un master universitaire européen ou équivalent, soit d’une expérience professionnelle ouvrant à équivalence. Ils doivent maîtriser la langue française.

Un jury d’admission examine et statue sur les candidatures.  

 

Déroulement de la formation

La formation se déroule sur trois semestres (quatre mois à temps plein chacun).
Elle comporte 900 heures encadrées et 900 heures de travail personnel correspondant à 90 ects.
Les deux premiers semestres sont dédiés à la culture des territoires, aux projets et au mémoire.
Le dernier semestre est consacré à la mise en situation professionnelle ainsi qu’à la finalisation du mémoire en vue de sa soutenance. Celle-ci peut être différée de six mois.

 

Pour candidater

Le nom de votre dossier sera "NOM_PRENOM _dsa2021", il sera constitué de documents en format PDF, 8 Mo maximum à envoyer à l'adresse suivante : candidatures.dsa.2021@paris-lavillette.archi.fr

 

L'objet de votre mail devra être rédigé ainsi : "NOM - PRENOM-CANDIDATURE DSA 2021"

 

Ce dossier devra obligatoirement contenir :


- la copie d’une pièce d’identité en cours de validité et pour les candidats étrangers, sa traduction officielle en français
- un curriculum vitæ récent (diplômes obtenus, études ou activités professionnelles ou de recherche en cours)
- Une copie du dernier diplôme obtenu avec une traduction officielle en français
- Une lettre de candidature manuscrite avec un exposé des motivations de 2 pages A4 maximum , décrivant  le projet professionnel envisagé en rapport avec la formation et précisant le choix de la thématique

Le sujet et/ou les thèmes de mémoire proposés en 2 ou 3 feuillets maximum, que le candidat souhaite aborder lors du cursus en DSA avec une ébauche de bibliographie.

 

Pour les architectes :
Une plaquette A4 des derniers travaux de fin d’études (5 pages maximum)

Pour les non-architectes :
Résumés des 5 principaux mémoires d’études en Licence, Master 1 et 2 et si c’est les cas, résumés des recherches ou d’études auprès d’un laboratoire ou d’un organisme (10 pages maximum)

 

Pour les étudiants étrangers, pièces complémentaires à fournir :
Un test de connaissance en français, pour les étudiants non francophones et n’ayant pas de diplômes supérieurs en langue française

 

Pour les étudiants hors Union Européenne déjà en France :
La photocopie du titre de séjour   (Attention: la carte de séjour stagiaire n’est pas valable)

 

Pour les étudiants ressortissant d’un pays partenaire de Campus France.

Le numéro d’identifiant de Campus France

 

 

 ATTENTION !
Pour les étrangers hors Union Européenne n’ayant pas de titre de séjour, la date limite de dépôt des dossiers de candidatures est fixée au 14 juin 2021, la procédure auprès de campus France doit avoir été finalisée.

 

 

 

 

 

Présentation de la formation

 

La conduite est collégiale. Ce collège est constitué par des enseignants de l'ENSAPLV.

 

Conseil scientifique

Le Conseil scientifique est celui de l'ENSAPLV.

 

Présentation et objectifs         

Le DSA « Projets de territoires » est un diplôme de troisième cycle.
Il vise à délivrer des compétences pour que ceux qui le suivent les fassent fructifier dans leur pratique professionnelle ou académique.
Il se donne pour objectifs de former des acteurs ou des chercheurs :
ouverts aux cultures nécessaires à la lecture des territoires, avertis, susceptibles de fonder et de construire des représentations situées dans l’espace et le temps, capables de les mettre en partage au regard des enjeux contradictoires portés par tous les acteurs, aptes à formuler et à formaliser des représentations communes pour le bien commun.
Le DSA est ainsi un lieu de construction de connaissances et de compétences, lié aux réseaux professionnels engagés dans le développement des territoires, mais aussi à la recherche, à travers les programmes lancés en France et en Europe.  

 

Organisation

Le DSA conjugue :

L’acquisition ou la consolidation d’une culture théorique et pratique, l’expérimentation projectuelle au sein d’ateliers, la recherche à l’occasion de l’élaboration d’un mémoire, la vérification par la mise en situation professionnelle.

Ces moments sont articulés entre eux, et ajustés aux profils des étudiants, de leur parcours, de leurs intentions. Quatre champs d’enseignement sont proposés au sein d’unités dédiées :

Un champ « culture des territoires » visant à délivrer les assises de leur lectures paysagères et temporelles, de leur lectures économiques et écologiques, de la connaissance de leurs acteurs et des programmes qu’ils portent, des théories et les idéologies qui les traversent.

Un champ « terrains de recherche », doté d’un observatoire des situations au sein duquel s’élaborent et se rassemblent sujets et objets de mémoire, d’un atelier de mémoire où ceux-ci sont élaborés et suivis, d’un laboratoire des outils et méthodes qui leur sont nécessaires.

Un champ « projet, processus et pratiques », également doté d’un laboratoire des outils et méthodes, scandé par deux ateliers portant sur des territoires concrets, choisis pour l’un dans des métropoles de pays « émergents » formées par l’accélération des dynamiques métropolitaines, pour l’autre dans des métropoles européennes qui se déforment ou se transforment sous l’effet de ces dynamiques.

Un champ « mise en situation professionnelle », grâce à laquelle s’expérimente l’application de ces éléments.

 

Pédagogie    

L’étudiant est placé au centre de la formation : il est acteur, avec l’équipe pédagogique, de son parcours, fonction de ses antécédents et de ses objectifs.

Les situations de travail – cours, conférences, séminaires, ateliers, workshops, journées d’étude, voyages – conjuguent travail en équipe et travail solitaire.

 

Partenaires

L’ENSAPLV s’appuie sur les laboratoires de troisième cycle auxquelles elle participe ou qu’elle abrite.

L’école est aussi membre de la communauté d’universités et d’établissements HESAM Université. Celle-ci représente une galaxie de compétences et de ressources mobilisées ici autour des questions territoriales, tant dans la formation des acteurs opérationnels que dans les domaines de la recherche.  

 

Philippe Hilaire, paysagiste dplg, maître-assistant ville et territoire, équipe Architecture Milieu Paysage

Yann Nussaume, architecte dplg, professeur ville et territoire, directeur de l’équipe Architecture, Milieu, Paysage, Umr Lavue

Christian Pédelahore, architecte dplg, professeur ville et territoire, équipe Architecture, Histoire, Technique, Territoire, Patrimoine, Umr Ausser

Hervé Thomas, docteur en sociologie, intervenant dans le champ sciences de l’homme et de la société pour l’architecture

 

 

 

 

 


Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-La Villette
144 avenue de Flandre - 75019 Paris - Tel : +33-1 44 65 23 00
Mentions légales